Non. Entre 2004 et 2010, le ratio de cas de viol reporté aux autorités était en Inde de 1.72 pour 100 000 habitants, soit l’un des plus faibles en Asie. En comparaison, celui de la France était de 16.59, des Etats-Unis 30.57 et de l’Australie 91.92. De plus, les cas de viols sur les occidentaux sont extrêmement rares. La médiatisation récente des cas de viols s’explique, outre l’aspect abject des actes, par une prise de conscience générale de la condition de la femme dans le pays et par un rejet profond d’un phénomène qui va totalement à l’encontre des valeurs de respect véhiculés par la culture indienne.

<<Retour à faq