Les elements culturels que vous devez connaitre

Une multitude de cultures existe a travers le monde, celles-ci etant les résultats de siècles d’histoire, de valeurs transmises de génération en génération et de l’influence de la religion. Pour faciliter l’approche analytique, richard d. Lewis a synthétisé les profils culturels les plus influents en 3 catégories. Nous ne nous attarderons pas ici sur la culture dite « réactive », caractéristique des pays des l’asie de l’est.

1) la culture lineaire-active (ou monochronic), la votre

S’il est faux d’affirmer que la france appartient a cette culture (elle caractérise plutôt les pays anglo-saxons et l’allemagne), il est admis aujourd’hui que la culture linéaire-active est celle répandue et influente dans le monde du travail occidental, notamment par rapport aux théories de management et de leadership.

Reconnaissez-vous votre culture du travail ?

  • Séparation claire entre l’aspect professionnel et personnel
  • Emploi du temps structuré
  • Travail délégué a des collègues compétents
  • Accent sur le travail
  • Respect de l’administration
  • Utilisation récurrente des bases de données et statistiques
  • Gestion du temps considérée comme un elément clé

2) la culture multi-active (ou polichronic), celle des indiens

Toutes les caractéristiques de la culture multi-active s’opposent a celles de la culture linéaire-active. Les valeurs sont inversées, ce qui rend la communication verbale et les emotions essentielles aux interactions professionnelles. Il est primordial de comprendre que les caractéristiques générales de la culture multi-active sont ancrées dans les habitudes professionnelles des pays en développement, d’où les nombreux conflits et l’incompréhension lorsqu’il s’agit de gérer la diversité ou de faire des affaires a l’échelle mondiale. Ce point devient encore plus important lorsque l’on considère la place croissante prise par les pays appartenant a cette culture (inde, brésil, afrique, golfe arabe, etc …).

Les caractéristiques :

  • Pas de séparation entre le professionnel et le domaine personnel
  • Accent mis sur l’humain
  • L’emotion est un facteur clé
  • Tous les aspects et activités sont reliés ensemble
  • Les informations orales ont plus d’importance que les autres supports
  • Les gens font plusieurs choses a la fois

3) le rapport a l’incertitude, « act first, think after »

Estimer le rapport a l’incertitude d’une culture permet de définir sa tendance a se structurer et ses réactions face a un environnement non sécurisé, qui aura un impact direct sur les lois, les règles et la politique de sécurité. La culture indienne est très a l’aise avec les environnements non structurés. Les indiens ne cherche pas nécessairement a eviter les situations d’insécurité, ce qui pourrait s’expliquer par leur conceptualisation de la foi et de la destinée.

Cet elément culturel, combiné bien sur au fait que l’inde soit un marché en plein développement, explique :

  • Le fait que votre stage sera moins structuré qu’en france
  • Le manque d’approche stratégique des entreprises indiennes par rapport aux entreprises françaises

4) le rapport au pouvoir et a la hierarchie

Le rapport au pouvoir peut se définir par l’acceptation des inégalités en matière de répartition du pouvoir. Il est elevé en inde et entraine ainsi un haut niveau d’inégalités de répartition du pouvoir et de la richesse au sein de la société indienne. Les traces du système de castes et les croyances religieuses expliquent probablement ce constat.

Ne soyez donc pas surpris de voir votre responsable de stage ou le directeur de votre entreprise s’adresser de manière autoritaire et directive aux employés des bas echelons hiérarchiques. Rassurez-vous cependant, les stagiaires occidentaux ont souvent beaucoup de responsabilités et sont traités avec beaucoup de respect.

Ce que vous devez faire

se renseigner sur le code vestimentaire de l’entreprise

Avant le début de votre stage ou lors des présentations avec votre responsable de stage, demandez clairement s’il existe un « dress code ». Les indiens n’osent pas forcement faire directement des remarques et garderont du ressenti si votre tenue ne correspond pas aux standards de l’entreprise.

se renseigner sur les activités de l’entreprise

Via le site internet ou des echanges avec votre responsable de stage, collecter des informations précises et anticiper le déroulement du stage peut permettre de réduire la période d’adaptation. Une bonne connaissance de l’entreprise fera a coup sur bonne impression.

► privilégier le dialogue avec son responsable de stage

L’aspect humain etant primordial compte tenu des caractéristiques culturelles indiennes, n’hésitez pas a entretenir le dialogue avec votre responsable de stage et a lui communiquer des axes d’amélioration dans son suivi ou gestion du stage par exemple. Attendre que votre responsable de stage remarque lui-même votre mal-etre ou les eléments a améliorer ne portera pas forcement ses fruits puisque les différences de perception sont accentuées par les différences culturelles.

► etre proactif, prendre des initiatives (important)

Ayez confiance en la valeur ajoutée que vous pouvez apporter a l’entreprise. Prenez en main votre stage et n’attendez pas que tout votre travail soit dicté et structuré. Si vous restez passif, les retours professionnels seront limités. Si vous pensez ne pas avoir grand-chose a faire sachez que votre responsable de stage a de grande chance de penser que vous ne faites pas grand-chose. La plupart des entreprises choisissent un profil comme le votre pour développer ce qu’elles ne maitrisent pas (marketing, communication, structuration, etc…) et attendent de vous des prises d’initiative dans ces domaines.

Il se peut cependant que votre stage ne se déroule pas bien parce que :

  • Le problème ne vient pas de l’un des eléments evoqués
  • L’appréhension des eléments culturels est difficile sur le terrain

Si c’est le cas, n’hésitez surtout pas a contacter un membre de step out abroad pour effectuer un entretien et, si nécessaire, démarrer un processus de médiation avec votre responsable de stage.

En savoir plus sur les différences culturelles:

  • Les 5 dimensions d’hostede
  • Les 3 types culturels de richard d. Lewis