Le « Tai-Kadai » est la langue locale locale. L’anglais est parlé par une partie de la population locale, en particulier lorsque les locaux traitent avec des touristes et des expatriés (tourisme, transport, certains restaurants). Un niveau intermédiaire d’anglais est alors suffisant pour interagir avec les habitants qui maîtrisent l’anglais.