Si aucun vaccin n’est exigé pour un séjour en Inde, il est vivement conseillé de prendre rendez-vous le plus tôt possible pour une consultation dans un centre de vaccination international ou au service santé-voyage de l’hôpital le plus proche de chez vous. Lors de cette consultation, vous serez sensibilisé aux risques de santé liés à votre séjour et aux précautions à prendre. Certains vaccins sont recommandés pour tout séjour prolongé.

Les informations suivantes ne vous sont fournies qu’à titre indicatif et il est indispensable de prendre conseil auprès de professionnels du domaine de la santé spécialisés dans les voyages avant de vous administrer un quelconque traitement préventif.

VACCINS 

Conseillés hépatites virales A et B

fièvre typhoïde

tétanos

polio

 

En cas de séjour prolongé en zone rurale Encéphalite japonaise

rage

PALUDISME, DENGUE ET ENCEPHALITE JAPONAISE

S’il existe des risques de transmission de maladies liés aux moustiques, les cas demeurent rares dans la région. Il convient cependant de les réduire au maximum en adoptant les bons réflexes de protection :

  • s’asperger régulièrement de sprays et autres crèmes répulsives (principalement à la tombée de la nuit)
  • se protéger contre les piqûres lors du sommeil via moustiquaire ou diffuseur électrique

Les risques liés aux cas de dengue et de paludisme ne nécessitent en général aucun traitement spécifique lors de votre séjour. Cependant, en cas de fièvre durant votre séjour et durant les deux mois qui suivent votre retour, un avis médical doit être pris rapidement pour mettre en oeuvre au plus vite un éventuel traitement anti-paludique ou anti-dengue.

En ce qui concerne l’encéphalite japonaise, une attention toute particulière doit y être portée en cas de séjour prolongé en zone rurale. Cette grave infection, bien que très rare, apparaît principalement pendant la saison de la mousson dans l’état de l’Uttar Pradesh.

AUTRES PRECAUTIONS

Diarrhée et autres maladies de l’appareil digestif:

Il vous est fortement conseillé de ne boire que de l’eau traitée et purifiée en bouteille capsulée. Il existe également des pastilles décontaminantes qui permettent de rendre potable l’eau du robinet (se renseigner auprès d’un spécialiste de la santé) bien qu’une grande partie des logements soient équipés de filtres. Les légumes et fruits non pelés crus ainsi que les glaçons sont également à éviter. Une attention particulière est aussi à porter à la cuisson des aliments. Les troubles digestifs apparaissent fréquemment lors de la première semaine.

Insolation et Déshydratation :

Les risques liés au soleil et à la chaleur ne sont pas négligeables. Il faut à tout prix éviter la surexposition au soleil. Ses effets négatifs sont en effet accentués par les traitements anti-paludiques. Des vêtements adaptés, un usage régulier de crème protectrice et une hydratation régulière font partie des précautions indispensables.

Sida et autres maladies sexuellement transmissibles :

Compte tenu des risques croissants liés au VIH – Sida dans cette région, toutes les mesures de prévention sont indispensables lors de votre séjour.

Infections :

Il est conseillé de ne pas rentrer en contact physique avec les animaux, domestiques ou sauvages, d’éviter de marcher pieds nus ainsi que de se baigner dans les eaux stagnantes.

LISTE DE CENTRE SPECIALISES

http://www.astrium.com/centres-de-vaccinations-internationales.html

CENTRE SPECIALISE CONSEILLE SUR BORDEAUX

Santé Voyages – pôle médecine-urgences – Groupe hospitalier Saint-André

86 cours d’Albret 33 000 Bordeaux

05 56 79 58 17 (secrétariat ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17h )

Pour plus d’information, merci de bien vouloir consulter les conseils aux voyageurs de France diplomatie à l’adresse suivante :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/inde-12259/